Notre Inka est à 10 générations de Joséphine et Blackie

- pedigrée -

La race est originaire des États-Unis, à Riverside en Californie. Elle a été créée en 1963 par Ann Baker, éleveuse de persans.

Selon la légende, Ann Baker accoupla une chatte blanche à poils mi-longs du nom de Joséphine avec un mâle de Mme Pennel nommé Blackie qui ressemblait à un persan. (que l'on peut retrouver dans le pédigrée d'Inka en 10ième génération).

Mme Pennel eut un autre chaton mâle de Joséphine, mais d’un père autre que Blackie. Ce mâle présentait une robe inhabituelle, ressemblant à peu à un Birman à chaussettes blanches sur les quatre pattes. Il avait également une petite bande sur le nez et le menton blanc, dont la trace se propageait vers son poitrail, avec une queue à pointe blanche. Ann parvint à emprunter elle aussi ce chat et l’appela « Raggedy Ann Daddy Warbucks».

Ann avait également acheté une chatte noire, fille de Blackie et de Joséphine, et elle eut en plus une autre fille de Joséphine, saillie cette fois par Daddy Warbucks.

Cette chatte bi - color reçut le nom de Raggedy Ann Fugianna. Avec Daddy Warbucks, Buckwheat, fils de Blackie et Fugianna, elle venait de créer une nouvelle race et Ann Baker était sur le point d’engranger la récolte.

Aux États-Unis, le Ragdoll est reconnu dès 1965.

Le nom de « Ragdoll » a été enregistré comme dénomination commerciale et quiconque voulait les élever ne pouvait y parvenir que sur la base d’une franchise en s’affiliant à l’ Association Internationale des Chats Ragdoll (IRCA), crée en 1971. Il convenait de se plier à une politique d’élevage d’une complexité redoutable, sinon l’enregistrement des chatons était refusé et ceux - ci ne pouvaient bénéficier de l’appellation « Ragdoll ». En dépit des contraintes de la franchise, un certain nombre d’éleveurs intéressés s’«enrôlèrent », notamment Laura et Denny Dayton en 1969. Ils achètent chez Ann Baker quatre ragdolls et établissent un élevage sous le nom de "Blossom Time" (que l'on peut retrouver dans le pédigrée de beaucoup de nos ragdolls).
Ces quatre chats sont pour beaucoup dans l'établissement de la race en Europe.

Un club de passionnés "British ragdoll Club" est fondé en 1987 et la race est reconnue par le GCCF
en 1991, un an plus tard, la FIFé fait de même.

Entre temps, le ragdoll est introduit en Allemagne (1985) et en France en 1985 par Noëlle Vialatte "Chatterie de Gailande" à Biarritz.

C'est un couple provenant d'un des deux premiers élevages des amies anglaises : "Patriarca Ragabarfield", un mâle colourpoint bleu, et "Patriarca Rag Blossom", une femelle bicolore Seal.
La race est reconnue cette même année par l'ANCFF. La première portée nait en France chez Madame Vialatte en 1988.

Les premiers ragdolls, descendants directs de Joséphine, sont importés vers la Grande-Bretagne en 1981.

Les origines legendaire du Ragdoll

La race est originaire des États-Unis, plus précisément de Riverside en Californie. Elle a été créée en 1963 par Ann Baker, éleveuse de persans.

Ann Baker accoupla une chatte blanche à poils mi-longs du nom de Joséphine avec un mâle d'origine inconnue nommé Blackie.

Aux États-Unis, le Ragdoll est reconnu dès 1965. En 1969, un couple d'éleveurs, Laura et Denny Dayton, achètent chez Ann Baker quatre ragdolls et établissent un élevage sous le nom de "Blossom Time". Ann Baker crée en 1971, l'International Ragdoll Cat Association (I.R.C.A). Elle garde la main mise sur les descendants de Joséphine et impose beaucoup de contraintes aux autres éleveurs de ragdolls, si bien qu'en 1994, un groupe d'éleveurs décida de couper les ponts avec le monde du ragdoll et créa à partir de cette race une nouvelle, nommée ragamuffin.

En Europe, les premiers ragdolls, descendants directs de Joséphine, sont importés vers la Grande-Bretagne en 1981. Ce sont deux amies anglaises, qui intriguées par ce qu'elles entendent des médias américains, se décident à faire chacune un élevage. Elles se procurent chacune un couple de la chatterie "Blossom Time". Ces quatre chats sont pour beaucoup dans l'établissement de la race en Europe.

Un club de passionnés "British ragdoll Club" est fondé en 1987 et la race est reconnue par le GCCF en 1991, un an plus tard, la FIFé fait de même. Entre temps, le ragdoll est introduit en Allemagne (1985) et en France en 1986 par Noëlle Vialatte "Chatterie de Gailande" à Biarritz. C'est un couple provenant d'un des deux premiers élevages des amies anglaises : "Patriarca Ragabarfield", un mâle colourpoint bleu, et "Patriarca Rag Blossom", une femelle bicolore Seal. La race est reconnue cette même année par l'ANCFF. La première portée nait en France chez Madame Vialatte en 1988.